Témoignage de Philippe

« Les Açores, août 2013.
Je me suis toujours senti attiré par les dauphins. Plusieurs fois je les ai croisé lors de plongés ou sur un bateau, mais je ne les avais jamais rencontré comme aux Açores avec Sophie. J’ai compris que réellement les dauphins sont des êtres bien particulier, capable de nous ouvrir le cœur en un instant quand j’ai vu cette jeune femme remonter sur le bateau après avoir nagé avec les dauphins. Elle avait un sourire rempli de bonheur et en même temps elle pleurait. Elle donnait l’impression d’avoir repris le contact avec la vie, avec elle-même. Après quelques nages dans la mer avec les dauphins, à mon tour, j’ai vécu cette expérience où un dauphin m’a fait face et m’a sondé puis il s’est approché de moi, et d’autres se sont joint à lui. C’était comme un ballet, ils dansaient tout autour de moi, m’auscultaient avec leurs sonars, plongeaient en profondeur pour revenir encore, puis disparaître à nouveau. J’entendais les sifflements et les cliquetis. C’était une fête joyeuse où l’on se sent bien tout simplement. Nos pensées s’arrêtent pour gouter uniquement le moment présent. Je souhaite à quiconque de vivre cela au moins une fois dans sa vie. En tout cas, pendant cette semaine, chacun y a eu le droit à ce moment privilégié ; la Véritable rencontre des Dauphins. J’ai une anecdote qui m’a particulièrement touché. Le dernier jour, j’ai pu croiser des dauphins Risso. Ce sont des dauphins de 3 à 4 mètres qui nagent tranquillement avant de plonger en profondeur. Après quelques minutes, ils ont disparu au loin. Presque immédiatement après, deux grands dauphins sont arrivés vers moi. Ils m’ont sondé puis ils nageaient autour de moi pendant un moment. C’était merveilleux, je ressentais une joie intense d’être avec eux. Ils ont commencé à s’éloigner doucement en nageant à la surface. Évidemment, je me suis lancé à leur poursuite sachant très bien qu’il serait impossible de les suivre à leur vitesse. Pourtant, dès que je les perdais de vue, au bout de quelques secondes ils apparaissaient de nouveau comme s’ils m’attendaient. Et soudain, j’aperçus des silhouettes très grandes, c’était les Risso. A ce moment précis, les deux grands dauphins ont disparu rapidement. Ils m’avaient ramené précisément vers les Risso que j’avais rencontrés au début. Ce fut une des nombreuses expériences étonnantes que j’ai vécu aux Açores avec Sophie. Il y a eu aussi les belles rencontres avec les cachalots, les baleines pilotes et mêmes les immenses baleines à bosses. Merci Sophie de m’avoir permis de vivre cette semaine inoubliable, d’ailleurs je reviens cet été !!!
»

 

< VéroniqueRetour >